Photo: Jeremy Ricketts, Unsplash
Photo: Jeremy Ricketts, Unsplash
26 avril 2017Auteure : Véronique Leduc

La saveur du jour

Semaine québécoise du café indépendant: l’occasion de découvrir le café troisième vague

La deuxième édition de la Semaine québécoise du café indépendant promet de belles découvertes aux amateurs de café troisième vague.

Le café troisième vague, c’est quoi?

Considérer la provenance du grain, la mouture, la date et la température de torréfaction… Voici ce qui distingue les amateurs de café troisième vague.

S’il a fallu plus de temps au Canada pour entrer dans la danse qu’à d’autres pays comme l’Australie ou à la toujours avant-gardiste côte ouest américaine, voilà que plusieurs villes du pays sont désormais passionnées par la tendance, faisant même aujourd’hui du Canada un joueur important du secteur.

Il y a eu Vancouver et Toronto, puis, le café troisième vague a déferlé sur Montréal. Plus récemment, Québec et quelques autres villes de la province ont aussi été «atteintes».

Ce qui rassemble les amateurs de café nouveau genre? Le fait de reconnaître le breuvage comme un produit complexe, artisanal, pour lequel la méthode d’infusion est aussi importante que le sont les origines puisque le terroir s’exprime dans chaque tasse. La présentation du café est aussi importante et, dans les petits établissements, les baristas sont des experts, un peu à la manière des sommeliers. En fait, la troisième vague considère le café comme un art.

Photo: Blake Richard Verdoorn, Unsplash
Photo: Blake Richard Verdoorn, Unsplash

La Semaine québécoise du café indépendant

Pour découvrir ou redécouvrir la tendance, profitez de la deuxième édition de la Semaine québécoise du café indépendant. Du 24 au 29 avril, des événements et des activités sont organisés afin de découvrir les cafés indépendants et les torréfacteurs locaux du Québec. Le porte-parole de l’événement est Jean-Michel Dufaux, auteur du livre Cafés, qui rassemble ses cafés coup de cœur à travers le monde. Pour couronner la semaine, plusieurs établissements offriront samedi leur café sans lait à 1$ et avec lait à 2$.

Après tout, le café est la deuxième matière première la plus exportée dans le monde, après le pétrole. Deux humains sur trois en boivent, et sa consommation est en croissance partout dans le monde. C’est sans parler des lieux que sont les cafés, qui servent à flâner, rencontrer, observer, travailler ou créer. Le café vaut bien, dans ce cas, qu’on s’y intéresse et qu’on le connaisse davantage.

Photo: Drew Coffman, Unsplash
Photo: Drew Coffman, Unsplash

Pour en savoir plus

Applications pour découvrir les cafés indépendants

Véronique Leduc

23 décembre 2015

Avenues

Cafés, Jean-Michel Dufaux

Avenues

20 janvier 2017

Avenues

Inscrivez-vous à l’infolettre