alt="pfk-vernis"
9 mai 2016Auteure : Julie Chaumont

On aime ça !

Poulet Frit Kentucky commercialise un vernis à ongles comestible au goût de poulet

Bon à s’en lécher les doigts… À Hong Kong, Poulet Frit Kentucky (PFK) met sur le marché un vernis à ongles comestible au goût de poulet.

Le mode d’emploi est simple : appliquez simplement le produit sur les ongles et laissez sécher comme un vernis traditionnel. Ensuite, léchez. Répétez autant de fois que nécessaire.

alt="pfk-vernis"

Deux couleurs et saveurs ont été mises sur le marché : original (beige) et épicé (orange brûlée). Vendus dans une boîte et un flacon qui n’a rien à envier aux grandes marques, les vernis PFK ont été élaborés par Ogilvy & Mather et la société McCormick, qui conçoit les 11 mélanges d’épices et d’herbes pour PFK.

Entièrement fait à base d’ingrédients comestibles, ce vernis doit être conservé au réfrigérateur et ne se conserve que cinq jours. «La recette de notre vernis comestible est unique et a été spécialement élaborée pour conserver le goût, tout en produisant un effet brillant semblable aux vernis normaux» mentionne John Koay, directeur de la création de Ogilvy.

Une courageuse journaliste de la BBC en a fait l’essai. Son verdict : on retrouve bel et bien le goût des épices de PFK, mais le goût de poulet est totalement absent.

PFK a même sorti un vidéoclip pour inviter les Hongkongais à voter pour leur saveur préférée.

Inscrivez-vous à l’infolettre