alt="calins"
3 octobre 2016Auteure : Julie Chaumont

Le « OMG! » du jour

Payé pour faire des câlins

Michelle, Kan, Brian… ils sont 51 sur le site Cuddlist, hommes et femmes, à offrir des séances de câlins pour 80$.

Les professionnels du site Cuddlist ont tous reçu une formation de dix heures afin de pouvoir offrir des séances de câlins dans les règles de l’art. Leur service, qui promet une délivrance physique et psychique, s’adresse à tous ceux qui manquent de contacts physiques.

Ainsi, si vous êtes en manque d’affection, quelle qu’en soit la raison, ces professionnels sont là pour combler votre besoin. On fait son choix dans la liste de «câlineurs», dont photos et textes permettent de trouver un bon match. Une discussion au téléphone ou par Skype permet de confirmer son choix.

Vient ensuite la rencontre, au cours de laquelle les règles sont strictes : les vêtements doivent être gardés en tout temps et aucun toucher à caractère sexuel n’est permis. Ce qu’on fait ? Des câlins, des petites caresses dans les cheveux ou sur les bras, des contacts visuels profonds, etc.

On vous l’accorde, ce service peut sembler étrange. Pourtant, des études ont démontré que le toucher peut réduire le rythme cardiaque, la pression sanguine et le niveau de stress, en plus de relâcher de l’endorphine et de l’ocytocine. Les bienfaits de ces séances professionnelles de câlins sont donc bel et bien démontrés. Et cette vidéo est plutôt convaincante :

Sur Cuddlist, une seule personne offre ses services au Canada et c’est en Ontario. À quand le premier «câlineur» au Québec?

Inscrivez-vous à l’infolettre et participez à notre concours!