Photo: Facebook
Photo: Facebook
10 septembre 2018Auteure : Emilie Laperrière

Le « WOW ! » du jour

MPK 21: un nouveau bâtiment signé Frank Gehry pour Facebook

Facebook vient de dévoiler MPK 21, le plus récent ajout de son siège social à Menlo Park, en Californie. Conçu par le starchitecte Frank Gehry et construit en moins de 18 mois, l’imposant bâtiment ressemble un peu à un village avec une place publique, des restaurants et plus de 200 arbres.

La première chose qui nous frappe en regardant les images de l’immeuble, c’est que les nouveaux bureaux de Facebook sont loin d’être beiges. Les employés du géant techno ont déjà commencé à déménager leurs pénates dans le bâtiment spacieux, qui comporte une «rue principale» où l’on croise cinq options de restauration, 15 installations artistiques et un espace événementiel et de réunion qui peut accueillir 2000 personnes. C’est d’ailleurs là que Mark Zuckerberg tiendra ses séances de questions-réponses hebdomadaires.

Photo: Facebook
Les nouveaux bureaux de Facebook sont loin d’être beiges! Photo: Facebook

On retrouve également un jardin de 3,6 acres sur le toit. Plus de 200 arbres, arbustes et plantes y ont pris racine. Des séquoias de 40 pieds font pour leur part de l’ombre sur la «place publique», tandis que le «bol», une cour aux allures d’amphithéâtre, donne l’occasion aux employés de s’asseoir et d’échanger entre deux fougères.

Photo: Facebook
Des séquoias de 40 pieds font pour leur part de l’ombre sur la «place publique». Photo: Facebook

Plusieurs composantes — les passages pour piétons, l’accès aux espaces extérieurs, les escaliers visibles et les postes de travail flexibles — ont été aménagées pour favoriser le design actif.

Photo: Facebook
Sur le toit: un jardin de 3,6 acres. Photo: Facebook

Frank Gehry a travaillé de concert avec Facebook pour réduire l’empreinte écologique de la bâtisse. Un système de récupération des eaux permettra d’économiser environ 17 millions de gallons d’eau par année. Les panneaux solaires photovoltaïques devraient produire près de 2 millions de kWh d’électricité par an. L’espace est en plus baigné de lumière naturelle grâce aux nombreuses fenêtres, ce qui réduit le recours à l’éclairage artificiel. L’histoire ne dit toutefois pas si les employés sont plus heureux de rentrer au travail le lundi matin.