alt="les-maisons-fanny-britt"
27 novembre 2015Auteure : Marie-Pier Tremblay, Librairie Vénus

Le livre du week-end

Les maisons, Fanny Britt

«Le premier roman de Fanny Britt nous fait voyager de maisons en maisons, de portes closes en portes closes. Fanny Britt vous propose une incursion dans l’intime et le bouleversant. La maison, c’est soi. La maison, c’est ce qu’on porte en soi. Les maisons nous forcent à fouiller nos propres drames pour désencombrer nos têtes-greniers noires et poussiéreuses. Dramaturge et auteure de Bienveillance (récipiendaire du Prix littéraire du Gouverneur général en 2013), Fanny Britt en a fait du chemin depuis son Abitibi natale: elle s’affaire à rendre le beau plus beau, le vrai plus vrai et le quotidien plus doux et inspirant.

Les maisons est un roman intimiste sur l’amour et le quotidien, sur les petits et grands drames de l’existence. Agente d’immeuble et mère de trois enfants, Tessa revoit par hasard son ancien amant, celui qui habite ses pensées depuis quinze ans. Ils décident de se revoir dans trois jours. D’ici là, Tessa se voit confrontée à son passé, à ses démons et à ses anciens désirs. Le passé tumultueux saura-t-il faire chavirer le doux présent? Tessa succombera-t-elle à Francis?»

- Marie-Pier Tremblay, Librairie Vénus

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé
alt="les-maisons-fanny-britt"Tessa, chanteuse classique convertie en courtière immobilière, vend des maisons et ne va pas bien. Elle élève trois fils qu'elle adore avec un homme qui la chérit. Dans trois jours, elle a rendez-vous avec Francis, un ancien amour qui n'a jamais guéri. Entre-temps, il y aura des visites de propriétés, des cabines d'essayage, des cours de natation, des ponts en bâtons de popsicle à livrer à l'expo-sciences de l'école, des étreintes dans la nuit, des deuils, des rappels de l'enfance, des fantômes, et la peur de vieillir dans l'amertume. Cesse-t-on un jour de désirer ce qu'on a désiré à vingt ans?

Au confluent des Annie Dillard, Elisabeth Strout et Rachel Cusk, l'ample fresque des Maisons fouille les drames privés dans une époque d'insatisfaction et de conformisme. Derrière les portes closes sur des intérieurs encombrés par la solitude, on trouvera aussi l'amour des enfants et de l'architecture du quotidien. Tout ça se passe à Montréal.

Les maisons, Fanny Britt, Cheval d'août, 2015, 222 pages, 23,95$.

AVANTAGE EXCLUSIF AUX MEMBRES AVENUES
Des librairies membres de l’Association des libraires du Québec offrent un rabais équivalant au montant de la taxe applicable sur les achats de livres à tous les membres Avenues à travers tout le Québec! Consultez cette page régulièrement pour être au fait des nouvelles librairies participantes de votre région.

Inscrivez-vous à l’infolettre et participez à notre concours!