Photo:  Facebook Mgr.-A.-M.-Parent (page officielle)
Photo: Facebook Mgr.-A.-M.-Parent (page officielle)
21 mars 2018Auteure : Véronique Leduc

La saveur du jour

Les nutritionnistes nouveau genre

Mars, c’est le mois de la nutrition. Et c’est le moment parfait pour annoncer la bonne nouvelle: il est terminé le temps où les nutritionnistes étaient vus comme des polices rigoureuses de l’alimentation déconnectées des plaisirs gourmands.

Cette année, le thème du mois porte sur le pouvoir des aliments. Sur le site des diététistes du Canada, on en profite pour partager de l’information sur les pouvoirs de nourrir, de faire découvrir, de rassembler, de guérir et de prévenir que possèdent les aliments, et pour promouvoir les diverses activités organisées à travers la province autour du thème.

Nutrition 2.0

De leur côté, deux nutritionnistes que j’aime beaucoup, Julie Aubé et Bernard Lavallée, alias Le nutritionniste urbain, ont partagé pour l’occasion deux textes de leur cru qui viennent prouver que certains nutritionnistes sont devenus des communicateurs hors pair qu’il est vraiment plaisant de lire.

Julie Aubé Photo: Marie-Reine des Neiges Magnan Rutabaga Magazine Facebook Julie Aubé
Julie Aubé
Photo: Marie-Reine des Neiges Magnan Rutabaga Magazine
Facebook Julie Aubé

Sur son site, Julie Aubé, une championne de l’agrotourisme et de la consommation locale, parle dans son texte «Les consommateurs, ces superhéros!» du grand pouvoir qu’ont les consommateurs chaque fois qu’ils font des choix alimentaires.

Bernard Lavallée Photo: Facebook Le nutrionniste urbain
Bernard Lavallée
Photo: Facebook Le nutrionniste urbain

Sur son blogue, Le nutritionniste urbain, un pro de la vulgarisation, a partagé un texte intitulé «Cinq phrases qui gossent un peu les nutritionnistes». Arrêtez de demander aux nutritionnistes combien de calories compte un aliment et cessez de penser que les nutritionnistes peuvent vous proposer des régimes, dit-il. Il y a quelques années, Bernard Lavallée avait aussi eu envie de s’amuser à briser les stéréotypes avec une série de photos artistiques mettant les nutritionnistes devant des aliments considérés comme étant moins «santé».

Il y a aussi la nutritionniste Catherine Lefebvre, qui voyage beaucoup pour faire découvrir les secrets alimentaires d’ailleurs sur son blogue et dans les médias et qui a concocté entre autres l’important livre Sucre, vérités et conséquences.

Catherine Lefebvre Photo: Cindy Boyce- Photographe Facebook
Catherine Lefebvre
Photo: Cindy Boyce- Photographe
Facebook

Puis il y a Hélène Laurendeau, qui depuis plus de 25 ans, parle de façon accrocheuse dans les médias des bienfaits d’une bonne alimentation. Et il y a encore bien d’autres figures inspirantes qui arrivent à parler de nutrition de façon tantôt ludique, tantôt accessible, tantôt divertissante.

Helene Laurendeau est une des diététistes les plus médiatisées.
Helene Laurendeau est une des diététistes les plus médiatisées.

La vision de l’alimentation a bien changé depuis quelques années et cela est certainement dû, entre autres, au travail de certains nutritionnistes innovateurs qui possèdent, tout comme les aliments, un grand pouvoir!