alt="Livres-salon-complet"
9 octobre 2017Auteure : Françoise Genest

Le livre du week-end

Les livres et auteurs du Salon avant le Salon 2017 !

Ce n’est pas le Livre du week-end que nous vous présentons cette semaine, mais plutôt les livres et les auteurs qui seront en vedette au Salon avant le Salon du 24 octobre 2017. Ce Rendez-vous Avenues.ca, qui en est à sa troisième édition, et qui aura lieu à la Librairie Monet, sera animé par notre chroniqueuse Culture, Claudia Larochelle, animatrice de Lire, journaliste et écrivaine.

Chaque année, avec Le Salon avant le Salon, avenues.ca offre à ses lecteurs un avant-goût du Salon du livre de Montréal. Avec six auteurs de la rentrée, la soirée  du 24 octobre ponctuée de lectures, tables rondes, signatures et échanges entre auteurs et passionnés de lecture, fait la part belle à la littérature québécoise et aux auteurs d’ici. Un engagement ferme d’avenues.ca. Vous retrouverez d'ailleurs dans notre rubrique Le Livre du week-end, publiée chaque semaine, une large sélection de livres québécois.

Au programme  de cette mouture 2017 :

Une histoire de cancer qui finit bien, India Desjardins

alt="India-desjardins"

Il y a quelques années, India Desjardins a rencontré une jeune fille atteinte de leucémie, qui lui a demandé si elle pouvait écrire «Une histoire de cancer qui finit bien, avec de l’amour à la fin», en ajoutant que ça «donnerait de l’espoir».

De cette rencontre est né un magnifique album, paru aux Éditions La Pastèque en septembre 2017, où l’auteure parle d’espoir et tient promesse. Un genre nouveau pour India Desjardins, bien connue pour son célèbre personnage d’Aurélie Laflamme et qui a signé également un roman pour adultes, La mort d’une princesse, en février 2017.

Tsunamis, Michel Jean

alt="michel-jean"

Dix ans plus tard, Colombo a changé. Mais la haine reste partout palpable. Elle s'est infiltrée dans l'air, s'est imprégnée jusque dans le béton des murs et l'asphalte des rues sales.

Chargé de couvrir le tsunami qui a ravagé le Sri Lanka, un journaliste se confronte aux violences et aux déchirures politiques et fait face à sa propre vie. Michel Jean, journaliste et chef d’antenne à TVA, offre ici une histoire sur fonds d’actualités, mais profondément humaine. Paru chez Libre Expression en septembre 2017, Tsunamis est le huitième livre et le sixième roman de l'auteur dont l'ouvrage Le vent en parle encore, paru en 2013, a remporté un succès critique.

Routes secondaires, Andrée A. Michaud

2349-240x

Qui est Heather Thorne, cette jeune femme frappée d’amnésie qui ne sait plus si elle existe réellement ou si elle n’est que le double d’une inconnue croisée par un jour d’octobre ? Et qui est Andrée A. Michaud, cette écrivaine qui se demande si elle n’a pas usurpé la place d’une morte et si son véritable nom n’est pas Heather, Heather Thorne ? Regardant défiler les saisons, l’écrivaine tentera de déterminer de quel passé trouble a surgi la jeune femme qui l’obsède et menace de l’entraîner au cœur d’une forêt où elle sera dévorée par sa propre histoire.  Routes secondaires est paru chez Québec Amérique  en septembre 2017.  Andrée A. Michaud  a remporté de nombreux prix, dont deux fois le Prix du Gouverneur général (Le Ravissement, 2001, et Bondrée, 2014)

L'heure mauve, Michèle Ouimet

alt="Michele-ouimet"

Elle a commis une grave erreur en abandonnant sa belle maison et en emménageant au Bel Âge, une erreur qu’elle rumine tous les jours. Elle n’avait que soixante-douze ans, elle était trop jeune pour s’enfermer dans une vie de vieux, mais elle a eu le cancer de la langue. Dieu l’a-t-il punie d’avoir trop chialé? 

Mais Jacqueline, cette journaliste internationale à la retraite, n’a pas fini de chialer. Elle s’opposera aux règles de cette résidence pour ainés, qui exclut des repas et des activités, les ainés trop atteints et qui « gâchent » le plaisir. La voilà repartie en guerre et la guerre, elle connaît ça! Ce deuxième roman de Michèle Ouimet, journaliste à La Presse, est paru aux Éditions du Boréal en octobre 2017. Son premier titre, La Promesse, paru en 2014, avait été salué par la critique.

Il y aura des morts, Patrick Senécal

alt="Patrick_Senecal"

On ne peut guère vous donner de détails sur un des livres, certes les plus attendus de l’automne, si ce n’est que le maître québécois du roman noir a situé l’action de sa nouvelle histoire en grande partie à Drummondville. Pour le reste, il faudra attendre la sortie, prévue pour le 6 novembre 2017 aux Éditions Alire. Mais attention, au Salon avant le Salon du 24 octobre, Patrick Senécal nous fera une lecture d’un extrait de ce nouveau titre qui promet si on pense à l’immense succès remporté par l’auteur, notamment avec Les sept jours du Tallion (2002) et Sur le seuil (1998).

 

Ici, ailleurs, Matthieu Simard

alt="Matthieu-Simard"

Ils ont planté l’antenne quelques années avant que nous achetions la maison du vieux. Depuis, le village se vide. Certains habitants s’en vont, d’autres meurent, d’autres encore disparaissent dans la forêt. (…) Ce n’est pas grave, nous ne sommes pas venus ici pour nous mêler à leurs histoires, mais pour oublier, nous retrouver peut-être. Recommencer.

Nous sommes venus ici pour ne pas être ailleurs. Nous n’en repartirons peut-être pas.

Marie et Simon se retrouveront-ils dans cette très grande maison et dans l’ambiance un peu surnaturelle de ce village moribond? C’est l’histoire que raconte Matthieu Simard, écrivain et scénariste, qui publie ici son sixième roman. L’auteur de La tendresse attendra, publié en 2011, a connu plusieurs succès notamment avec Ça sent la coupe et Échecs amoureux et autres niaiseries. Ici, ailleurs est paru aux Éditions Alto en septembre 2017.

Pour tous les détails et acheter vos billets pour ce Rendez-vous avenues.ca, Le Salon avant Salon 2017, cliquez ici.

Inscrivez-vous à l’infolettre