Ironie 1, 2016. Hélène Longval. Techniques mixtes et peinture sur papier. 31 x 31 cm. © L'Artothèque
Ironie 1, 2016. Hélène Longval. Techniques mixtes et peinture sur papier. 31 x 31 cm. © L'Artothèque
11 juillet 2017Auteure : L'Artothèque

Le clin d’art du jour

Ironie 1, Hélène Longval

Avec une mère qui peint et un père qui dessine, Hélène Longval est attirée par les arts plastiques dès son plus jeune âge.

Après des études en enseignement, Hélène Longval travaille dans le milieu scolaire pendant plusieurs années. Elle est fascinée par la liberté et la spontanéité des enfants qu’elle côtoie. Elle décide alors de retourner aux études, cette fois en arts plastiques.

Influencée par le travail de la peintre Betty Goodwin, Hélène Longval explore les possibilités des différents papiers durant de nombreuses années. Ces surfaces lisses lui offrent une grande liberté de mouvement, qu’elle explore abondamment. L’artiste tire profit des hasards en laissant poindre les hasards et les incidents.

Le travail d’Hélène Longval se démarque par la force du geste et la luminosité des couleurs. L’artiste s’inspire de ce qui l’entoure, de la mémoire des lieux, des mots, des gens, des symboles laissés par des civilisations anciennes.

helenelongval.com

artotheque.ca

Ironie 1, 2016. Hélène Longval. Techniques mixtes et peinture sur papier. 31 x 31 cm. © L'Artothèque
Ironie 1, 2016. Hélène Longval. Techniques mixtes et peinture sur papier. 31 x 31 cm. © L'Artothèque

Coût de location par mois pour un particulier (taxes incluses): 12$

Inscrivez-vous à l’infolettre