alt="Patrick-Senecal"
21 décembre 2017Auteur : Richard Migneault

Livres de la semaine

Il y aura des morts de Patrick Senécal

Pour ce dernier «À lire et à offrir», le roman de Patrick Senécal, Il y aura des morts, paru aux éditions Alire. Pour parler de ce maître québécois du roman noir, nous avons fait appel à un passionné de littérature québécoise et du genre, Richard Migneault, auteur du blogue Polar, noir et blanc, qui nous a donné, cette annéeCrimes au muséequi suivait d'autres titres de cette série, qu'il dirige et qui réunit des nouvelles de nombreux auteurs. Voici son texte:

Il y aura des morts

Lecteurs de polars, nous nous sommes tous identifiés à ce courageux enquêteur qui, par son intelligence et son sens de l’observation, réussit à résoudre les crimes les plus abjects. Nous avons tous rêvé d’être ce héros, sans peur et sans reproche, portant secours à la veuve et à l’orphelin. Et même, jeunes amateurs de jeux vidéo, armés de notre arme virtuelle, nous nous sommes vus, libérant le monde des plus sanguinaires soldats d’une possible apocalypse.

Mais grâce (?) à l’imaginaire de Patrick Senécal dans son tout récent roman Il y aura des morts, nous devenons le lapin que tout le monde chasse, la victime innocente traquée par des ennemis inconnus. Étrange impression!

Voici l’histoire d’une vertigineuse descente aux enfers où le chaos, sans préavis, prend place dans la vie d’une personne tout à fait normale.

Carl Mongeau vit une existence pacifique dans la communauté non moins tranquille de Drummondville. Il y tient un bar un peu ringard lui permettant de bien gagner sa vie. Puis, un jour, tout bascule. Une femme entre dans son bureau et lui annonce qu’il va mourir. Très bientôt! Est-ce une blague? Un canular monté par un de ses amis?

«Quelque chose s’est brisé dans la grande mécanique rationnelle, quelque chose d’incompréhensible a foutu en l’air l’ordre des choses.»

Très rapidement, il se rend compte que cet avertissement n’est pas un jeu. Au contraire! Sans connaitre les raisons qui les motivent, Carl Mongeau est poursuivi par huit personnes qui n’ont qu’un seul objectif, le tuer. Tout au long de cette poursuite haletante, il apprendra les règles du jeu dans lequel il a été projeté, bien malgré lui. Il sera seul contre ces prédateurs et cette femme énigmatique, sur un terrain de chasse bien particulier, les rues de Drummondville.

Mais ce jeu cruel n’est pas que meurtrier, il est aussi l’occasion de revivre les angoisses d’une jeunesse qu’il pensait avoir oubliées, un moment qui revient le hanter.

Il y aura des morts est un roman d’action qui nous tient continuellement en haleine. En plaçant son personnage au milieu d’un chaos qui semble irréversible, l’auteur nous entraine dans un récit angoissant, provoquant des frissons d’horreur. Avec des rebondissements inattendus, des poursuites effrénées et des affrontements violents, les amateurs des romans de Senécal seront comblés. Jusqu’à la fin du jeu!

Patrick Senécal est né à Drummondville. Il a enseigné pendant plusieurs années la littérature et le cinéma au cégep. Passionné par toutes les formes artistiques mettant en œuvre le suspense, le fantastique et la terreur, il publie en 1994 un premier roman d’horreur, 5150, rue des Ormes. Son troisième roman, Sur le seuil, un suspense fantastique publié en 1998, a été acclamé de façon unanime par la critique. Depuis, ses publications ont conquis le grand public dès leur sortie des presses.Il y aura des morts poursuit cette exploration des côtés les plus sombres de l’humanité…

alt="Patrick-Senecal"

Il y aura des morts, Patrick Senécal, Les éditions Alire, Novembre 2017, 554 pages, 32,95$.