alt="batterie champignons"
5 octobre 2015Auteure : Julie Chaumont

Le « OMG! » du jour

Faire des batteries avec des champignons portobello

Des chercheurs de l’Université de Californie à Riverside ont créé une nouvelle batterie au lithium-ion en utilisant des champignons portobello.

Appareils mobiles et véhicules électriques utilisent des batteries rechargeables au lithium-ion, actuellement fabriquées avec du graphite synthétique, un matériau coûteux et dommageable pour l’environnement. Avec la demande de plus en plus grande pour ces batteries (six millions de voitures électriques devraient se retrouver sur le marché d’ici 2020), la nécessité de trouver une solution de rechange écologique et abordable au graphite synthétique devient pressante.

L’équipe de chercheurs de l’Université de Californie s’est intéressée aux champignons parce qu’ils sont très poreux, laissant ainsi beaucoup de place aux ions de lithium pour circuler, et donc emmagasiner et produire de l’énergie. De plus, comme ils sont riches en potassium et en sel, les champignons permettraient également d’augmenter la durée de vie des batteries.

Des brevets ont été déposés pour l’invention, mais la batterie aux champignons n’en est qu’à ses balbutiements. Les chercheurs doivent optimiser le système afin de voir si elles pourront vraiment remplacer la batterie utilisée en ce moment.

Inscrivez-vous à l’infolettre