alt="deuil-tardif-camelias-daniel-leblanc-poirier"
24 février 2017Auteure : Avenues

Le livre du week-end

Le deuil tardif des camélias, Daniel Leblanc-Poirier

Pour son deuxième roman, l’écrivain et auteur-compositeur Daniel Leblanc-Poirier dresse le portrait décapant d’une génération nihiliste. Les notions de liberté, d’émancipation et d’affirmation de soi sont abordées par le biais des événements que vivent Étienne et Laurent, étudiants à l’UQAM. Le lecteur découvre, au fil des pages et d’une intrigue amoureuse, à quel point les destins sont liés et comment un spectateur fait aussi partie de l’histoire et influence son cours.

Résumé

alt="deuil-tardif-camelias-daniel-leblanc-poirier"Laurent et Étienne sont étudiants à l’UQAM mais n’assistent pas à leurs cours. Lorsque Laurent s’enlise dans un imbroglio amoureux, la vie d’Étienne est appelée à se désagréger. Le problème se nomme Florence. Avec ses cheveux bruns huileux, elle complique la vie des deux personnages en orchestrant des plans machiavéliques pour garder Laurent dans son giron. Étienne est aspiré dans cette intrigue bien malgré lui et son existence en est bouleversée. À sa façon, il troque l’insouciance contre l’inquiétude et tente tant bien que mal d’exister.

Le deuil tardif des camélias, Daniel Leblanc-Poirier, Éditions L’Interligne, 2016, 130 pages, 19,95$.

Inscrivez-vous à l’infolettre et participez à notre concours!