alt="consommer-local-fetes"
20 décembre 2017Auteure : Véronique Leduc

La saveur du jour

Consommer local pendant les Fêtes: l’appel de 50 chefs

Le temps des Fêtes est souvent synonyme de surconsommation. Afin de contrer la tendance, une cinquantaine de chefs joignent leur voix et encouragent les Québécois à acheter local.

«Autour du sapin comme de la table, cette année, nous pouvons décider de redonner un peu de sens à ce que signifie vraiment Noël», peut-on lire dans l’appel des chefs fait aux Québécois. L’initiative a été lancée par CHEF514, une entreprise qui fait le lien entre les agriculteurs et les chefs, justement dans le but de mettre entre les mains de ces derniers des produits d’ici.

Une mentalité à changer

Selon Romain Abrivard, chef au M.Mme, gagnant de la dernière édition des Chefs! et premier à apposer son nom à l’appel, l’artisanat et les produits locaux auraient la faveur des médias et de plusieurs restaurateurs, mais auraient plus de difficulté à faire leur place auprès des consommateurs.

«Nous, chefs de restaurants, appelons les Québécoises et les Québécois à dépenser leurs dollars là où l’argent crée de la véritable richesse: chez nos artisans locaux. Si chaque dollar est un vote, nous pouvons transformer cette période de consommation exagérée en une occasion d’encourager nos petites entreprises et de soutenir la qualité et la créativité», dit encore l’appel des chefs, qui croit que «nous ne pouvons plus ignorer notre impact écologique et social».

Photo: Rawpixel.com, Unsplash
Photo: Rawpixel.com, Unsplash

Guillaume Cantin, co-initiateur de La Transformerie, Pierre-Olivier Ferry, chef aux Jardins de Métis, Stéphane Modat, chef du Château Frontenac, Dominique Dufour, chef du Ludger et du Magdalena, et Antonin Mousseau-Rivard du Mousso font partie des signataires.

Comme pistes d’inspiration, la lettre des chefs nomme le miel biologique, les tisanes boréales, les hydromels, l’huile de cameline ou les bières de microbrasseries. Pour remplir les tables du temps des Fêtes, nous pourrions aussi penser aux viandes biologiques ou saucissons du Québec, aux nombreux fromages d’ici, aux canneberges et autres petits fruits congelés, au sirop d’érable, aux jus de pomme, aux marinades et légumes mis en conserve, aux cidres, aux vins québécois...

Cette année, on se lance le défi de dresser des tables à la québécoise?

Pour des inspirations de dernière minute:

Cadeaux à croquer

Cadeaux gourmands : de savoureuses idées

Vins québécois : mes 4 coups de cœur