alt="Place-CoFuFun-Tenri"
15 juin 2017

Le « WOW ! » du jour

CoFuFun: une place publique inspirée d’anciennes tombes japonaises

La petite ville japonaise de Tenri compte désormais une toute nouvelle place publique. L’espace a été conçu par le prolifique studio Nendo, qui a puisé son inspiration dans une source peu banale: les kofun, les monuments funéraires que l’on retrouvait au Japon entre le IIIe et le VIIe siècle.

Située à environ une heure au sud de Kyoto, dans la préfecture de Nara, Tenri possède plusieurs tombes et monuments où les empereurs étaient autrefois enterrés.

Photo: Wikimedia commons Ancienne tombe Kofun Kyozuka à Fuefuki
Photo: Wikimedia commons Ancienne tombe Kofun Kyozuka à Fuefuki

Le nom CoFuFun (à ne pas confondre avec cofveve) est donc une combinaison de kofun et de l’expression japonaise «fufun», que l’on pourrait traduire par un fredonnement joyeux et inconscient.

Il s’agit de la première place publique signée Nendo. Si l’inspiration remonte à loin, vu des airs, l’endroit ressemble plutôt à des soucoupes volantes avec son allure futuriste et ses immenses disques immaculés. Les grandes pièces de béton ont été préfabriquées en usine puis assemblées sur place avec des grues, de la même manière que l’on construit un pont.

Photo: Facebook Mot Times Place CoFuFun
Photo: Facebook Mot Times Place CoFuFun

L’infrastructure revitalise un terrain de 6000 mètres carrés jusqu’ici inutilisé, à côté de la gare.

L’espace sert à différents usages. Les passants peuvent s’y asseoir, profiter d’un peu d’ombre, s’amuser ou même patiner. Les dômes abritent pour leur part un café et diverses boutiques.

Photo: Facebook Mot Times par Takumi Ota
Photo: Facebook Mot Times par Takumi Ota

Selon leur fonction, les disques sont disposés à quatre hauteurs différentes pour minimiser le bruit. Le bâtiment principal compte un terrain de jeu, un lieu pour lire et une scène qui peut être utilisée pour des concerts ou des projections.

Photo: Facebook Mot Times
Photo: Facebook Mot Times

L’équipe de conception espère que «le design de la place offrira une atmosphère conviviale qui conduira inconsciemment les visiteurs à fredonner joyeusement pendant qu’ils sont là». Si la place publique porte bien son nom, ce sera effectivement le cas.

 

Inscrivez-vous à l’infolettre