Bleu du ciel, 2005. Éric Laplante. Acrylique sur toile. 91,5 cm x 61 cm. © L'Artothèque
Bleu du ciel, 2005. Éric Laplante. Acrylique sur toile. 91,5 cm x 61 cm. © L'Artothèque
11 avril 2017Auteure : L'Artothèque

Le clin d’art du jour

Bleu du ciel, Éric Laplante

L’artiste québécois Éric Laplante s’intéresse à la dualité entre le plein et le vide. Dans sa démarche artistique, il opte pour l’art abstrait non pas par choix mais par nécessité émotionnelle. L’abstraction répond à un besoin d’analyse et permet la quête d’une symbiose entre le geste spontané, maîtrisé ou retenu.

En explorant l’esthétisme de formes et de volumes plus ou moins définis, il oppose les espaces et les vides de la toile vierge pour mettre en lumière leurs contradictions et en dégager l’intensité, la fluidité, la vitalité et la douceur.

Ses œuvres placent l’observateur devant un questionnement sur la définition bien réelle des formes et de l’émotion véhiculée par ces masses et ces nuances. À la recherche d’un esthétisme pur, l’artiste prône un art libéré de toutes contraintes d’interprétation laissant le spectateur libre d’interpréter et de libérer ses propres émotions face à ses œuvres.

Coût de location par mois pour un particulier (taxes incluses) : 15$.

Bleu du ciel, 2005. Éric Laplante. Acrylique sur toile. 91,5 cm x 61 cm. © L'Artothèque
Bleu du ciel, 2005. Éric Laplante. Acrylique sur toile. 91,5 cm x 61 cm. © L'Artothèque
Inscrivez-vous à l’infolettre