alt="6x9"
5 mai 2016Auteur : Maxime Johnson

Le « WOW ! » du jour

6X9: vivre l’isolement carcéral en réalité virtuelle

Jusqu’à 100 000 personnes seraient détenues aux États-Unis en isolement carcéral, dans une minuscule cellule, sans aucun contact humain. Une forme de «torture sans contact», qui peut parfois durer des mois, et même des années. Pour donner un aperçu du quotidien de ces prisonniers, le quotidien britannique The Guardian lance cette semaine 6x9, une expérience à essayer sur un iPhone ou un téléphone Android.

6x9 nous place sur un lit de cellule d’isolement. Avec notre écran devant nos yeux et des écouteurs sur nos oreilles, on entend six prisonniers expliquer l’enfer qu’ils ont vécu, certains pendant de cinq à sept années. Selon les Nations Unies, passer plus de 15 jours consécutifs d’isolement carcéral représenterait une forme de torture.

Au Canada, un prisonnier sur quatre aurait été placé en isolement carcéral à un moment ou un autre. Il y aurait à tout moment jusqu’à 1800 personnes en isolement dans les prisons provinciales et fédérales.

L’expérience 6x9 peut être assez troublante pour certains, au point où l’application mobile est réservée aux gens de 18 ans et plus.

Pour en profiter au maximum, ceux qui veulent tenter l’expérience devraient idéalement l’essayer avec un casque de réalité virtuelle Google Cardboard, un petit casque en carton d’une vingtaine de dollars. Il est toutefois aussi possible de l’essayer avec son téléphone seulement, et même sur le web à partir d’un ordinateur. On perd alors l’impression d’être sur place, mais on comprend néanmoins le propos. Notons que 6x9 est une expérience offerte en anglais uniquement, malheureusement.

6X9 peut être téléchargé gratuitement avec un téléphone Android sur la boutique Google Play, ou encore avec un iPhone sur l’App Store. Il s’agit d’un des meilleurs exemples jusqu’ici illustrant comment la réalité virtuelle peut servir au journalisme.

Inscrivez-vous à l’infolettre